Gronde - French Black Metal

Business for Satan







T-shirts are now available (L, XL, XXL)
12€ + shipping fees
Designed by BUSINESS FOR SATAN



Contact us at contact@gronde.fr





















Gronde on stage!
Next shows

♆ We don't look for gigs anymore.



Past Shows

Black Metal open air Fest
   09/06/2012, Blamont (Fr-25), Chalet des chasseurs, 14h
   with Warfield (mex) + Bloodoline (fr) + Numen (esp)
   + Myrkvid (fr) + Nefastt (fr) + Pavillon Rouge (fr)
   + Searing Skull (fr) + Waffentraeger Luzifers (de)

♆ 28/01/2012, Marange Silvange (Fr), Le Dock 412, 19h
    with TRUPPENSTURM(DE) + AMYSTERY(DE) + SCHRAT(DE)
    by Black Pandemie Production

♆ 18/12/2011, Geneva (Ch), Le contretemps, 20h, 10CHF
    with BALFOR + STORTREGN

♆ 19/11/2011, Strasbourg (Fr), Le Molodoï, 20h, 7€
    with RITUALIZATION + NECROWRETCH + NECROBLOOD
    by Destroyers of Light

♆ 08/10/2011, Nommay (Fr), Pinky bar
    with GRABFINSTERNIS + OES GALLIATH

♆ 05/08/2011, Geneva (Ch), L'Usine
    with IMPURE WILHELMINA + GOTTESMORDER





Gronde through Worthless Endeavors







To US Worshippers!

Gronde debut CD is available through Worthless Endeavors.
Very limited supply, be quick or be damned.

6$ + shipping











Gronde patches












Patches are here, 4€ each / 7 € both.

Dripping eye = 2.85" x 4" (7 cm x 10 cm)
Gronde logo = 4" x 1.75" (10 cm x 4,5 cm)

Click on the dripping eye to order.











     Gronde French Black Metal - Worthless Endeavors




Gronde French Black Metal - Demo












First demo "Gronde"
Available on CD and K7, both Pro.

14 tracks and more than 50 minutes
of fuck the world BM.


5€ for the CD, 4€ for the K7.

Click on the dripping eye to order.





Go in the media section to:
 - check out samples
 - read the FUCKING REVIEWS!







Gronde French Black Metal - Lineup
Gronde French Black Metal - Demo
Gronde

All hail god
Under the acid shower
Observance
Penetrating flame
Napalm
Black river
Chaotic stream
Volition of perdition
Nous les larves
Catatonic empire
Undertows                
Anima bruta
Soufre
Sodomizer (Nifelheim cover)
Gronde French Black Metal - Live

♆ REVIEWS ♆




O'RIFFS METAL SHOP

Bon attention ! Ca vient de chez nous ! Et attention la tuerie ! Déjà la POCHETTE cartonne ! 14 titres ! 56 mn !! Certains en auraient fait 2 albums ! Mais surtout la zik !! Putain de putain !! Un esprit ultra crade, riffs simplistes, au gout punk, mais avec une réelle production donnant ses lettres de noblesse au RAW BLACK METAL POURRI ! Face à toutes ces merdes puant le SON cristal ! Les mecs ont su donner une production au pourri malsain !! INCROYABLE !! GRONDE ! Attention retiens bien ce mot ! Parce que là c’est de la trempe à jouer avec du ANTAEUS ( ceux qui me connaissent savent exactement ce que moi et mes frères avons fait pour les début d’ANTAEUS ! ) …la voix est terrible ! Pas dans les aigus, mais comme vomissant sa haine ! GRONDE est un putain de poison de chez nous ! Alors les LABELS PRO ! Bordel de bordel !! Vous faites quoi là ?! Quand on choppe ce genre de groupe avec une trempe pareille dès leur 1er skeud, faut sauter dessus ! JE CONSEILLE CET ALBUM.


Gronde French Black Metal - Live


IN EXTREMIS FANZINE

La semaine dernière encore, alors que je zonais face à la poste dans l'espoir d'agresser quelques petites vieilles, leur asséner des coups de marteau et leur piquer des bonbons à la violette, c'est lorsque la 3ème de la série agonisait en émettant le bruit peu ragoûtant du cochon qu'on égorge... mais croisé à un dinosaure en rut, que subitement j'eus un flash qui me sortit de ma transe. J'me suis dit : bon sang mais c'est bien sûr, elle fait le même bruit que le chanteur de Gronde la mami ! J'ai essayé de la ranimer, de lui restituer tant bien que mal les bouts de cervelle qui gisaient là connement dans le caniveau. Mais rien n'y fusse... ou fasse... enfin bref elle avait clamsé la vioque. "Damned m'écriais-je, je ne pourrais jamais en avoir le coeur net et percer le mystère de ce satané chanteur" ! Alors dépité, suçant mes pastilles à la violette je suis rentré chez moi. Primo pour nettoyer mon beau ciré jaune, certes un peu voyant mais très pratique en cas d'éclaboussures de cervelles (je dis ça pour ceux qui se découvriraient une vocation subite). Et secondo pour vérifier dare-dare si la vioque qui grognait dans mes bras... n'était pas le chanteur de Gronde en fait. Le temps de m'ouvrir une binouse pour faire passer le goût de violette, la démo tournait dans son lecteur.

C'est d'abord du gros riffs de guitare bien lourd qui fait son entrée, un peu comme du Hellhammer/Celtic Frost mais en plus brutal, en plus noir aussi. Et puis cette batterie qui te bazarde du rythme martelant, diantre c'est que ça rigole vraiment pas chez ces alsaciens ! Comment pourrait-on décrire ça? Du black, du thrash, un peu des deux en fait... ha et puis la voix fait son entrée, un style dégueulé assez ignoble qui me plaît l'espace de 5-6 morceaux, mais qui sur le long terme s'avère monotone. Trop d'effets gerbatifs peut-être? J'en sais foutre rien, en tout cas rien à voir avec la mémé qui elle faisait "bleurgh!"... alors qu'ici le gars fait "bleuaaaaaargh!", rien à voir donc.

Bon sinon, si j'ai l'air de me moquer j'le regrette parce que cette démo est bien branlée en fait, c'est juste un poil trop remplie (56 minutes, du costaud pour une 1ère maquette!) pour réussir à totalement passionner tout du long. Sauf que les qualités du groupe sont indéniables, les riffs souvent super efficaces comme dans le monumental "Soufre", et puis des solos bien branlés (dommage qu'on ne les discerne pas mieux) qui grouillent là-dessus comme des insectes nécrophages sur un cadavre. Faut juste faire le tri, mais la récolte est riche de morceaux incisifs comme "All Hail God" ou "Under the Acid Shower", avec même des envies de varier les ambiances, ce qui pour un groupe si jeune est assez rare pour être signaler : rien à voir par exemple entre le super rapide "Black River" dont le riffing m'a fait penser à du Blut Aus Nord en plus primitif. et un "Chaotic Stream" si groovesque qu'on croirait entendre du stoner joué par des mort-vivants. Et puis la touche de doom préhistorique sur "Volition of Perdition", moi c'est le genre de détail que je trouve irrésistible. A mon avis, z'auraient juste dû écourter le timing de la rondelle mais franchement y a du très bon là-dedans. Très bel objet au passage, pressage pro du cd, pochette classos et textes inclus. What else?


D.U.K.E

Un mix barbare et grasseyant de Thrash, de Black, de Doom et de Death bien old-school... la rencontre aux enfers de Celtic Frost et de Pentacle... Morbosidad, Sargatanas, Aphyx, Black Mass Pervertor, Vassafor et euh... hmmm... Thorr’s Hammer tiens ( et ouais, avec 2 “R”, puisqu’on parle ici du groupe de Doom-Death américain... et non des polonais !?! )... Enfin tu vois quoi... méphitique, bestial, et burné comme un mammouth en rut!?!!!!!...


L'ART PUR DU BLACK METAL

Cet album est du tonnerre ( oui , jeu de mot facile = le tonnerre gronde ).
Sinon le plus intéressant dans cet album est la voix. Elle s’approche de celle d’un ours ou d’un grizzly en colère ( à vous de choisir ) qui se serait mit au chant pour retrouver le miel qu’on lui à volé.
Coté musique , une majorité de Thrash avec un peu de style Black , ce n’est pas la particularité qui m’a plut mais …voir ci-dessus.
Des interludes au piano , un trés bon enregistrement , des musiciens qui maitrisent leurs arts et la technique du riffs le tout dans un esprit qui respecte l’auditeur (la qualité).


Gronde French Black Metal - Live


METAL FRANCE

Un track-by-track s'impose pour découvrir la richesse de cette pourriture :

La démo commence avec la chanson All Hail God. Un titre d'ouverture qui met tout de suite dans l'ambiance avec ses riffs malsains, la voix d'outre-tombe de Chamo et des passages alternant le rapide avec le black thrash et le mid-tempo pour le côté rock.

Le titre suivant, Under the Acid Shower, s'inscrit dans la continuité de All Hail God mais avec un tempo plus rapide.

On avance d'un cran dans la glauquitude avec Observance. Ce morceau propose un groove morbide qui a de quoi réveiller une horde de cadavres allant se pinter la gueule.

Penetrating Flame est une chanson plus black qu'Observance. Une aura funéraire se dégage à l'écoute du morceau.

Napalm, où le nom parfait d'un titre efficace de black thrash pour foutre le feu et réduire l'humanité à néant.

Black River est un long morceau de 8 minutes. C'est un torrent de riffs noirs qui s'abat dans les oreilles jusqu'à que l'auditeur échoue lamentablement au bord d'un rivage …

Chaotic Stream est un morceau qui propose un faux rythme. Peut être un moment de répit dans le démo mais il y a toujours cette atmosphère morbide qui traine dans l'air.

Volition of Perdition présente des riffs black thrash, la voix de Chamo toujours dégoulinante de noirceur et cette ambiance putride.

Nous Les Larves est une chanson ultra-courte et plus lente dans le rythme. La fin du morceau est brutal.

Catatonic Empire est un titre violent de black metal avec des passages qui blastent. Il y a toujours ce groove rock et cette ambiance morbide, je considère cette chanson comme la meilleure de la démo.

Undertows balance des riffs qui font penser à du Dark Funeral en plus malsain dans l'ambiance. C'est une chanson à la fois brutal et mélodique.

On continue dans la brutalité avec Anima Bruta.

On s'approche de la fin avec Soufre. C'est un morceau de black metal à la limite de l'atmosphérique. L'écoute de ce morceau est comme une longue descente aux enfers. La fin de la chanson nous enfonce définitivement dans les abîmes.

La démo se termine avec une reprise de choix, Sodomizer de Nifelheim. Une reprise de très bonne facture qui clôt de manière jouissive la démo. Nifelheim étant un des groupes préférés de Chamo.

Pour ma part, les chansons qui sortent du lot sont : Under the Acid Shower, Penetatring Flame, Black River et Catatonic Empire.

On commence à apprivoiser toutes les subtilités nauséabondes de Gronde après plusieurs écoutes de la démo. Nous retrouvons au niveau des influences les sonorités des groupes de black thrash scandinaves avec les vieux Aura Noir, Nifelheim ou encore Tyrant. Pour le côté rock à la limite du punk, c'est inévitablement les derniers albums de Darkthrone qui nous viennent à l'esprit. L'ambiance poisseuse, sale, moribond … me fait penser au dernier Hell Militia ou tous ces groupes de sludge désespéré. La musique de Gronde est avant tout un concentré de multiples influences d'une noirceur explosive tout à fait adéquat au black metal.

Pour le genre exercé, la production jouit d'un résultat crade mais elle présente un côté surprenant. On évite la bouillie sonore qui ne permet de reconnaître aucune chanson. Ici ce n'est pas la cas. Les instruments ne se noient pas dans l'enregistrement et elles apportent à chacune leurs notes de déferlement sonore. La voix de Chamo est primordiale dans l'ambiance de cette démo. Je la trouve un peu redondante à la longueur et elle mériterait de gagner plus de profondeur dans le but ultime d'amplifier négativement ce côté " voix d'outre-tombe ". L'artwork confirme la noirceur de l'objet avec ses couleurs sombres et son contenu orthodoxe. Il a été réalisé par la graphiste Barbariskunst, artiste active pour la scène métallique underground franco-helvétique. C'est une auto-production qui présente une conscience professionnelle dans son contenu et son packaging.

En conclusion, Gronde a sorti une démo comportant 14 chansons et qui avoisine aux alentours des 60 minutes. Le contenu est assez impressionnant. Il pourra peut-être en rebuter plus d'un à cause de la longueur. Mais le passionné de black metal aura de quoi se satisfaire. Aurait-il fallu sortir deux démos pour fluidifier l'écoute des compositions de Gronde ?! Je ne suis pas convaincu car cette démo présente toutes les chansons qui ont été composées avant. Elles sont en boites une bonne fois pour toute. C'est à prendre ou à laisser. Le black rock primitif de Gronde avec ses passages thrash, son groove morbide et son ambiance glauque à souhait peut trouver un nouvel écho aux amateurs du genre en France, en Suisse voisine et pourquoi pas en Allemagne.

Une chose est sûre, la machine à napalm Gronde est enfin en marche. Je serai curieux de voir l'évolution du groupe au niveau des nouvelles compositions et surtout en concert.

Spread the Napalm !




SPIRIT OF METAL

Officiant dans les méandres de la scène underground depuis quelques années au travers de formations aux registres variés telles que Deadly Sin Orgy ou Destronork, le quatuor Rhônalpin que forment Hrimnir, Chamo, Gino et Glycy ne semble pas recevoir l'aide et les retours nécessaires qui leur permettraient de se perfectionner dans leur art comme ils le devraient au sein de leurs groupes respectifs, faute de label capable de les soutenir et les promouvoir avec efficacité et sérieux. Pourtant la passion et la motivation sont toujours bel et bien présentes comme en témoigne leur réunion en 2010 grâce à laquelle une nouvelle entité de Black Metal voit le jour. Arborant le nom de Gronde, ce nouveau projet promet de faire du bruit dans l'hexagone, cette première sortie éponyme auto-produite n'étant autre qu'une réelle effigie de ce que peut receler les tréfonds de notre scène et de ce que peut offrir un groupe qui s'en donne les moyens et dont l'âme est restée authentique toutes ces années.

Sans apporter un quelconque renouveau à la scène Black Metal en 2011, Gronde officie tout de même dans un registre personnel qui pourra lui permettre de se différencier de la masse incessante de nouveaux arrivants. En effet, à travers une aura très sombre disséquée sans temps morts au niveau de son intensité tout au long des cinquante-six minutes d'écoutes et plusieurs subtilités se dévoilant au fur et à mesure de la progression de l'œuvre, Gronde tire son épingle du jeu tout en conservant une réelle authenticité dans son art. Imposant sans concession un avant goût de l'atmosphère occulte de leur œuvre et de leur pâte musicale dès les deux premières pistes sous le couvert de la rythmique massive des riffs de "All Hail God" suivit du côté groovy et prenant de "Under the Acid Shower" où les guitares de Chamo et Gino rivalisent d’efficacité avec la louable prestation de Glycy à la batterie, alternant les passages lourds et puissants avec des plans plus jouissifs et furieux le tout sans oublier quelques pointes mélodiques bienvenue histoire d'affiner le rendu final, le quatuor offre ainsi un départ convaincant et prenant.

Si le nombre important de quatorze pistes pour une première sortie peut sembler impressionnant, voir même rebutant compte tenue de la nature de l'objet qui n'est qu'une démo et que l'on ne peut que supposer sa qualité avant l'écoute, au final l'auditeur se rendra compte qu'un effort important a été fait lors de la phase de composition. Aucun titre n'est vraiment interchangeable avec un autre et aucun riff doublon ne viendra à nos oreilles. En effet, non content de ne pas se limiter à une simple influence Black Metal en incluant à ce registre initial des rythmes proches du Thrash comme sur le terrible "Penetrating Flame", ou plus empruntés à la mouvance Black Brutal sur "Black River", qui sous son aspect bêtement rentre dedans est sans conteste l'une des meilleures œuvre du groupe sur cet éponyme : les guitares décrivant à travers un riffing minimaliste un ciel des plus noir et macabre comme savait le faire Endstille, avec la même façon de placer les variations au bon moment en parallèle de la batterie et ses blasts destructeurs semblant décimer chaque être croisant son chemin sous cette avalanche impitoyable, ses quelques ralentissements permettant les envolées mélodiques qui parachèvent la sauvagerie au travers d'un éclat de beauté final.

Les morceaux de choix ne manquent donc pas à l'image de "Napalm" assez typé Black/Death ou le simple mais jouissif "Nous Les Larves", sans oublier le sinistre "Undertows" et sa fine mélodie apportant les dernières touches occultes à l'ambiance avant la dernière ligne droite. Cependant, compte tenue de la durée, certains titres comme "Anima Bruta" ou "Observance", en dépit de leurs qualités risquent d'être passés sans vergogne lors des écoutes rapides, ceux-ci révélant leur contenu intrinsèque plus facilement que les pistes de choix qui les entourent et pour ce qui est du chant, si la voix de Chamo participe pour beaucoup à l'identité du groupe et se révèle excellente compte tenu du registre pratiqué et de ce qui est ici véhiculé, elle en lassera certains à force pour cause de peu de variations, bien que la malsanité qu'elle dégage soit convaincante et tout à fait appropriée.

Les dernière notes de la piste finale (reprise de "Sodomizer" de Nifelheim réussie) marquant la fin du périple, que nous reste-t-il ? Tout simplement un bien bel et convaincant effort de la part d'une jeune formation ambitieuse qui semble avoir beaucoup à offrir si les moyens adéquat leur sont donnés à l'avenir. L'objet en lui-même étant professionnel, ce qui est assez rare pour être souligné, démontre bien leur envie de s'affirmer. Il en va de même pour la production tout à fait bonne pour une première sortie démo, bien que la basse soit un peu noyée. Putride, sombre et occulte tout en étant subtil, prenant et intéressant, cette première offrande à la scène Black française fera des ravis et attisera la curiosité des autres quand à la suite qui devrait être des plus alléchante compte tenu de ce qui nous est offert ici.


ORTHODOX BLACK METAL WEBZINE

Gronde is a new band (2010) from the big French scene and they present us their first demo consisting of 14 (!!!) tracks. As you can understand the material is enough in order to create a clear image for the band, their music and their abilities. Let’s begin from the awesome cover. Black and white, dark, reminds of the French scene (personally it reminded me of Deathspell Omega) and shows the band’s professionalism.

So in Gronde the band plays a straightforward old school Heavy - Black/Death, without cosmetics, barbaric and straight in the face of the listener. The tracks mainly are rhythmic mid - tempo with sometimes slow, sometimes fast passages. The demo begins with a very good track and fortunately it continues like that. The mixture of Black, Death and many Heavy elements create a very good result, very violent and very intensive. The guitars deliver the riffs very well and their sound is clean as much as it should be and where needed. In bass and drums parts of the album there has been done very good job. The vocals are rotten Death Metal very authentic, barbaric, gives something more to the tracks. The production is bassy, a little dirty but it has been worked so that the listener can hear the instruments clearly and that the tracks don’t lose that primitively violent feeling that they have. The lyrics deal with evil, dark and warlike themes.

Generally this album is very good, not that it doesn’t have its weaknesses (personally I didn’t like so much the – few – hyperspeed passages and maybe 2-3 tracks could be left out of the album), but they don’t affect the total quality of the result. The tracks I distinguished are: All Hail God, Under the Acid Shower, Chaotic Stream and Nous les Larves. This is a demo release that really worth your money.
For booking, interviews, order and other : contact[@]gronde.fr

Webdesign, cover, booklet, inlay: Barbariskunst

Our Facebook page contains all the pictures taken from gigs.





Gronde French Black Metal - Presskit Pictures for fanzines and webzines (logo, band, cover)
♆ CD5€
♆ K74€
♆ Embroidered patches4€ each / 7€ both
   Dripping eye = 2.85" x 4" (7 cm x 10 cm)
   Gronde logo = 4" x 1.75" (10 cm x 4,5 cm)

   Send an email to contact[@]gronde.fr with
   - your name,
   - your postal address,
   - the items you want,
   - the method of payment you prefere (bank transfert, paypal or well hidden cash for France only).
   We will reply as soon as we can with the total cost including shipping fees and the instructions on how to proceed.
   You can also go on BigCartel but shipping costs are not very accurate...
Gronde CD & K7